La sculpture monumentale de Lille

Jan Martel est mort, en 1966, comme son frère jumeau Joël. Victime d'un accident alors qu'il était dans la voiture de son ami architecte Jean Bossu, il décédera des suites de cette collision, atteint de lésions médullaires. Ceux-ci revenaient de Lille, où ils projetaient la réalisation d'un monument commémoratif.

Un concours était organisé pour l'érection d'une sculpture monumentale, commanditée par la Société centrale immobilière (SCIC) de la Caisse des dépôts et consignation, sur la place Roger Salengro, à côté du beffroi de la mairie de Lille.

Les premiers documents datent de 1963 avec des plans de conception de la place, à proximité d'une avenue de la Révolution, ceux de l'avis de concours pour la statue datent de 1966.

Parmi les architectes, outre Jean Bossu, on découvre les noms d'André Lagarde, de Jean Willerval, de Pierre Rignols pour des plans annexés à la documentation du concours, et le nom du sculpteur Martel comme candidat.

Suite au décès de Jan Martel, cette sculpture monumentale restera à l'état de projet.

La Résidence du Beffroi à Lille, voir ici,  composée de deux bâtiments, sera édifiée entre 1962 et 1965. Le plan de cette opération s'inspire de celui de la place Saint-Marc de Venise. Ce sont d'autres sculptures qui se reflètent désormais dans les bassins.